Bienvenue sur le site de l’association Pop’Harpe !

Pop’Harpe a vu le jour en 2010 à Ivry-sur-Seine autour d’un projet original porté par le professeur de harpe du conservatoire et quelques parents d’élèves.

En quelques années le projet de Pop’harpe a pris son essor et dépasse de loin la simple fabrication d’instruments : c’est une philosophie, une approche pédagogique globale, une communauté, mais aussi un réseau actif d’échanges et d’entraide entre musiciens de tous niveaux et horizons, baptisé « Harpistes Solidaires », porté par une association dynamique qui compte près de 300 adhérents, dont une trentaine de membres actifs.Pop’harpe intervient sur tout le territoire français et de plus en plus souvent à l’étranger sur des projets précis.Pop’harpe est un organisme habilité à recevoir des dons donnant lieu à réduction d’impôts (art. 200 et 238bis du CGI). 

Lire les statuts

 

Objectifs

  • Soutenir l’innovation d’instruments à bas coût accessibles à tous et élargir l’accès à la pratique et à la fabrication de la harpe par le biais, notamment, des harpes en carton et des harpes anciennes ;
  • Promouvoir un rapport à la musique fondé sur la simplicité, l’expérimentation, l’échange et la création ;
  • Développer des projets pédagogiques collaboratifs permettant l’appropriation des langages musicaux et la compréhension de la facture instrumentale ;
  • Développer des projets artistiques. 

 

Moyens :

  • L’organisation de stages de formation continue ;
  • L’organisation de stages de fabrication et d’ateliers d’assemblage ;
  • L’organisation de stages de pratique musicale ;
  • La production de kits d’instruments de musique ;
  • La collaboration avec des établissements d’enseignement, d’insertion, et des centres de recherche ;
  • Le développement de la création musicale ;
  • Le développement de la pratique musicale amateur en ensemble ;
  • La publication de répertoire pédagogique ;
  • La participation à des concours, concerts et autres événements et manifestations publiques ;
  • Tout autre service ou objet concourant à la réalisation des objectifs de l’association.

Prochains stages

Frédérique Cambreling

J’ai découvert les harpes en carton à l’occasion d’une masterclass que j'ai donnée dans la classe de harpe d'Ivry  en 2014. J’ai été éberluée par la qualité du son, la finition de ces petites harpes et l'originalité du projet. Réaliser des instruments de musique avec du matériel de récupération, comme en Amérique du Sud ou en Afrique n'est pas nouveau, mais avoir pris un tel engagement et affiner la recherche acoustique pour parvenir à ce résultat plus que convaincant tient un peu du miracle mais surtout d’une ferveur et d’une grande générosité.

Alex Nante

La première fois que j’ai entendu la Popharpe j’ai été captivé par la sonorité. J’ai été étonné par la qualité d’une harpe fabriquée avec des matériaux si rudimentaires. Le projet de Pop’harpe est révolutionnaire dans le monde de la harpe et la pédagogie musicale. C’était vraiment un plaisir d’écrire une pièce pour le PopHarpeTrio et faire partie de ce superbe projet!

Alex Nante

Compositeur

Isabelle Lagors

Nous avons accueilli un stage de fabrication dans le cadre d’un projet inter-établissement. La passion, la patience et la gentillesse des formateurs ont été très appréciées. Ce stage a fédéré les classes en permettant des échanges. Et puis, quand les parents sont séparés, une harpe celtique chez maman et une "popharpe" chez papa, c’est pratique!


Isabelle Lagors

Harpiste, concertiste, Professeur de harpe, Conservatoire de Cergy

Sophie Bonduelle

À mes débuts, faute d’instrument, je m’étais fabriqué une harpe en carton avec des cordes en laine d'où ne sortait aucun son…Quelle surprise de découvrir que des harpes en carton pouvaient aussi sonner! ! Dès 2010, j'ai réalisé avec mes enfants une harpe que j’ai peinte en doré. C'est ma harpe d'or!

Sophie Bonduelle

Harpiste, Clown, Sophie la harpiste

Estelle Costanzo

Toujours en voyage et pleine d’envie de faire sortir la harpe des salles de concerts conventionnelles, j'ai été emballée! En 2 jours de stage je suis repartie avec une harpe toute légère au son étonnant. Depuis elle ne cesse de remporter du succès n’importe où je l’emmène : élèves, collègues musiciens, compositeurs, tout le monde est ravi de ce petit miracle. Dans mon prochain spectacle Senegalliarde, je ferai voler ma harpe!

Estelle Costanzo

Harpiste, Concertiste

 

Jean-Michel Bossini

Je suis ravi de la réalisation en juin 2014 de mon MicroOpéra pour harpes et chœur d’enfant, incluant quatre harpes en carton. Cela m’a convaincu de leur plasticité et maniabilité, mais aussi de leur intégration irréprochable dans la famille des harpes!

Jean-Michel Bossini

Compositeur